Accueil Presse écrite Radio Photos Formations
Recherche dans le siteLiensPour m'écrireQui suis-je ?English with GoogleDeutsch mit GoogleEspañol con Google

Accueil

Le sujet de reportage

 Caractéristiques de la radio
 Choix du sujet
 Préparation du sujet

L'interview

 Un peu de psychologie...
 Le lieu de l’interview
 L’utilisation prévue
 Le doublage
 La conduite de l'interview
 Les questions ouvertes et les questions fermées

L'illustration sonore

 Types de sons
 Ecrire avec les sons

L'écriture radiophonique

 Comprendre son sujet
 Le style parlé
 La radio visuelle
 L'enregistrement du commentaire

Imprimer le guide (98 ko)  

Page précédente

Le magazine radio : l'écriture radiophonique

Le style parlé
Page suivante
 
 

Le reportage radio n'est pas fait pour être "lu" mais pour être "entendu". Le journaliste radio n'est donc pas censé "écrire" son reportage mais le "dire". Comme il doit préparer l'information qu'il veut communiquer et qu'il dispose d'un temps limité pour raconter, en ondes, son  histoire, il doit mettre ses paroles par écrit. Et c'est là que les difficultés commencent.

Il n'est pas facile, pour les lettrés que nous sommes, de nous retenir de faire de la littérature lorsque nous avons un crayon entre les mains. Nous sommes conscients d'être entendus par un grand nombre de gens. Le réflexe naturel est de surveiller son langage et de vouloir faire bonne impression. On le fait, comme dans la presse écrite, avec de longues phrases bien construites et un vocabulaire savant. Au niveau de la technique d'écriture en radio, c'est une erreur largement répandue dont l'effet est tout-à-fait contre-productif : l'auditeur n'a pas l'impression qu'on lui parle mais qu'on lui lit un texte et il décroche facilement.

Il n'y a rien de plus simple que d'écrire des phrases compliquées avec un vocabulaire savant. Tous les journalistes en sont capables. La véritable marque d'un reporter radio se trouve plus dans le contenu de ses reportages, dans la manière dont il utilise les sons pour créer des ambiances et dans la façon dont il joue avec sa voix que dans la structure de ses phrases et le vocabulaire employé. En d'autres termes, les journalistes dont la présence est la plus forte en ondes sont ceux dont le style radiophonique correspond assez bien à leur style naturel...

  Page précédente  Page précédente Page suivante  Page suivante

Accueil | Presse écrite | Radio | Photo | Formations | Perso | Liens | Email | English | Deutsch | Español | © 2003
     Chercher sur ce site:  Recherche avancée
Google